« l’amour d’un gitan »Jacquemus automne hiver 2017

Il était une fois  » l’amour d’un gitan  » c’est l’histoire que Jacquemus nous conte sur un fond de musique tzigane.

Les premiers modèles à  la démarche nonchalante sont coiffés de monteras (coiffe traditionnelles des toreros).

Les épaules sont rondes et élargies, la taille haute et soulignée de fronces ; les manteaux s’allongent, les robes font entrevoir des décolletés profonds.

La palette des couleurs va du noir, bleu marine, gris au blanc.

Sans perdre sa touche poétique, Simon Porte Jacquemus nous présente une collection plus portable.

1 265 Comments